27.04.15 - InformatiqueNews

Les cloud privé et hybride seraient privilégiés par les DSI des entreprises françaises autant pour aujourd’hui que pour les futurs développements. OpenStack aurait une place de choix dans cette stratégie.

C’est ce qui ressort d’une enquête commanditée par Red Hat qui montre que près de la moitié des entreprises déclarent avoir déployé ou envisage de déployer OpenStack. Sur les 180 DSI interrogés 38% utilisent actuellement un cloud privé, 20% un cloud hybride, et 16 % un cloud public. Les 25 % restants envisagent majoritairement de déployer en 2015 une plateforme de Cloud privé (48%) ou hybride (36%). La technologie OpenStack intéresse près de la moitié des responsables IT interrogés : 14 % l’ont déjà déployée, et 34 % sont en train d’examiner cette possibilité.
L’enquête portait également sur les besoins et lacunes des SI actuels. En dehors de la maîtrise des coûts, qui occupe une place importante, les principales préoccupations des responsables IT interrogés sont :
– améliorer l’automatisation des ressources et le libre-service (46%) ;

Suite de l'article.
 

veenio
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
+213(0)23.20.21.32

Documentation

Uptime Institute a défini les niveaux de Tiers suivants : Tier 1, 2, 3 et 4

Les datacenter en Tier I ont beaucoup de points uniques de défaillance ou Single Point Of Failure (SPOF), a contrario, les datacenter Tier IV ont tous les éléments nécessaires redondés ce qui permet de maintenir en fonctionnement le datacenter.