Après avoir diffusé un benchmark OpenStack record de 75 000 machines virtuelles sur IBM Soft-Layer (voir notre article), Mirantis annonce sa volonté d'investir le marché européen avec son service d’infrastucture Mirantis OpenStack. La société, dont le siège social est basé à Mountain View en Californie, vient en effet d’ouvrir un bureau à Amsterdam pour compléter ses centres implantés en Pologne et en Russie. Le but de Mirantis est de capitaliser sur l’intérêt croissant pour les environnements OpenStack indépendants de tout fournisseur en Europe, et d’améliorer le support fourni aux partenaires et aux clients.

Adrian Ionel, PDG de Mirantis, déclare : « Les entreprises adoptent de plus en plus OpenStack comme plate-forme Open Source pour leurs clouds publics et privés. En renforçant notre présence en Europe, nous pourrons consolider les avantages que procure l’écosystème OpenStack en termes de souplesse et d’évolutivité et aussi aider nos clients à réussir leurs déploiements. A ce jour, aucune autre distribution OpenStack n’offre autant d’options ou de capacité d’extension que Mirantis OpenStack. »

Rappelons que Mirantis est un contributeur majeur de la communauté OpenStack, dont il est membre fondateur, et de l'Open Source en général. Il est le seul fournisseur OpenStack spécialisé parmi les cinq principaux contributeurs au cycle de diffusion OpenStack Havana. Rendez-vous sur http://software.mirantis.com

 

 

veenio
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
+213(0)23.20.21.32

Documentation

Uptime Institute a défini les niveaux de Tiers suivants : Tier 1, 2, 3 et 4

Les datacenter en Tier I ont beaucoup de points uniques de défaillance ou Single Point Of Failure (SPOF), a contrario, les datacenter Tier IV ont tous les éléments nécessaires redondés ce qui permet de maintenir en fonctionnement le datacenter.